Erections précaires- Travail en série

ciment, sable, tissu

dim variables

C’est la rencontre entre ces deux matériaux, le tissu et le ciment, qui donne sa forme à  la pièce. 

C’est une union, qui permet à l’un comme à l’autre de s’ériger. La sculpture n’est pas figée. Le caractère friable et le poids du ciment dégradent lentement sa posture. Elle est fragile, instable. C’est l’attente, la possibilité de la chute qui donne vie à la pièce.

Des zones, où le ciment s’effrite, naît des points d’articulations permettant la manipulation du volume. Le poids, la dégradation des matériaux et la position précaire de la pièce finiront fatalement par la coucher. La poussière de ciment au sol, due aux manipulations, fait partie intégrante de l’œuvre et du processus de travail. Les pièces évoluent au gré des matériaux, de leur force mais aussi de leur faiblesse. Une sculpture naît à chaque nouvelle transformation de la matière.

+ (33) 6 49 46 38 34 cha.agricole@gmail.com

Atelier Bât Robin Porte 5

Les Grands Voisins

74 bld Denfert-Rochereau

75014 Paris

© 2016 Charlotte Agricole