Exposition "Au bout du fil"  

    Le Zaye, Paris 14e 

     28-09-2017 au 13-10-2017

     

     

     

 

       Née à Dax dans le Sud-Ouest, Charlotte Agricole se dirige très tôt vers l’art, d’abord à l’école d’Art et de Communication de Pau puis à l’école des Beaux-Arts d’Angers. Réalisant des expositions et projets d’art en tant que commissaire et médiatrice tout en contribuant à d’autres en tant qu’artiste, son approche est multidisciplinaire et axée autour de la participation et l’interaction. La gestuelle et la présence constante du corps en relation à l’oeuvre fait une partie intégrante de son travail. Elle ressent la sculpture comme un reflet intime du corps organique ancré dans la matière, destinée à une évolution ou à un épuisement graduel au fil des interactions avec le visiteur et l’espace. En tant que danseuse et plasticienne, ses ouvres explorent ces notions de performance sous de nouveaux angles. Ces expérimentations s’articulent autour d’une réflexion constante sur la réinvention du volume et de l’espace dont il fait partie.

 

          À l’entrée de l’exposition, Pensée du Dessous confronte au-dessus de nos têtes nos perceptions de poids, entre lourdeur accumulée et légèreté éthérée. Le plâtre dans lequel les cordes de l’installations sont trempées ruisselle et se solidifie lors de leur suspension, formant des structures organiques, imprévisibles et fragiles, vouées à s’effriter au sol peu à peu. Semblables à des stalagmites, l’installation se marie à la nature du lieu dont elle fait partie, en tant qu'œuvre éphémère et transitoire.

 

         Au sein du travail de l'artiste fait de rencontres et d’interactions entre geste et matériau, son interprétation du tissage comme une pratique traditionnellement communautaire et participative prend tout son sens dans Prétexte. Quittant le domaine du domestique, le textile devient ici un matériau qui peut investir l’espace public et tisser des liens sociaux en son sein. À partir d’une œuvre créée in situ aux Grands Voisins pour l’exposition Pénélope en mai 2017, le tissage déployé ici ne cessera de se propager à travers l’espace d’exposition, au fur et à mesure des contributions des visiteurs. L’œuvre peut être vue comme une performance en continu, composée des gestes intimes des participants interagissant avec l’entité tissée afin de la faire grandir et vivre.

Texte de Claire Mead

Exposition organisée par Culturia

+ (33) 6 49 46 38 34 cha.agricole@gmail.com

Atelier Bât Robin Porte 5

Les Grands Voisins

74 bld Denfert-Rochereau

75014 Paris

© 2016 Charlotte Agricole